spacer

Interet financier de la crise

la crise financière

Les positions du portefeuille 100% permanent

novembre 9th, 2014

Voici les positions encore ouvertes du portefeuille, le rendement tient compte bien évidemment aussi des positions closes. Les allocations en dollars et en mines d’or continuent de constituer des polices d’assurances efficaces même si depuis cette semaine les métaux précieux sont sous pression. (Cotation de 18h30)
Les liquidités s’élèvent à 26 %Plus ++

Quelques règles de bon sens pour les portefeuilles long terme

octobre 22nd, 2014

Très peu d’investisseurs sont capables de déceler le creux absolu d’une action ou d’un secteur boursier. Plutôt que de jouer son va-tout au cours d’une seule séance, il est préférable d’adopter une stratégie de prix d’achat moyen en échelonnant les acquisitions sur plusieurs semaines/mois. Cette façon de faire peut vous aider à améliorer vos chances de succès. D comme diversification : la diversification peut réduire les risques d’un investissement en actions en annulant les risques spécifiques d’une société – des risques innés quelle que soit l’action que l’on détient. Cependant, on ne peut jamais annuler le risque inhérent à une détention d’actions sous forme de catégorie d’actifs. En d’autres termes, il existe des facteurs de risque qui affectent un marché boursier dans son intégralité et ces facteurs de risque de marché (ou de risque systémique puisqu’ils sont connus ainsi) existeront toujours malgré tous les efforts de diversification que l’on peut faire. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas s’attarder uniquement sur les actions, pensez aux obligations, aux métaux précieux, au cash… Pensez garder du liquide : En tant que classe d’actif, le cash ne retient pas toute l’attention qu’il mérite. Certes, il ne dégage généralement aucun rendement net. Pourtant, il présente au moins l’avantage d’offrir une quasi certitude quant à son rendement attendu. Parfois, cette caractéristique le rend d’ailleurs plus attrayant que certains rendements zéro qui sont des plus incertains lorsque les actifs alternatifs sont très fortement survalorisés. Ce type de configuration semble se manifester actuellement.
Horizon d’investissement Les fluctuations boursières ne sont dangereuses qu’à court et moyen terme. Depuis 70 ans, la valeur des titres côtés en bourse est en augmentation continue.
Si votre horizon d’investissement est à très court terme (1-2 mois), vous courrez le risque de vendre vos actifs dans un creux du marché.
.
La valeur des actions a été multipliée par 77 sur cette période. Sur le long terme vous êtes à coup sûr gagnant. Si votre horizon d’investissement est à moyen terme (2-3 ans) ou à long terme, vous limitez considérablement les risques liés aux fluctuations du marché. A moyen-terme, la plupart des investissements voient leur valeur moyenne augmenter, malgré les fluctuations à court-terme de la bourse.
Diversifier les risques
Plus vous désirez prendre de risques, plus votre portefeuille contiendra une grande proportion d’actions. En effet, les obligations (bonds) sont moins rentables que les actions (share), mais elles sont aussi moins risquées. De même, la liquidité (liquidity) est moins rentable que les obligations, mais elle comporte encore moins de risque.Plus ++

La purge de 1929

septembre 10th, 2014

Plusieurs économistes de renom n’hésitent pas un instant à affirmer que la crise financière qui a débuté en 2008 et dont les autorités ont simplement retardé l’échéance est de la même gravité qu’en 1929. Voici à titre informatif l’évolution du marché de l’époque :Plus ++